Les clubs de sport ont la responsabilité de protéger les enfants

Toutes les organisations sportives ont la responsabilité de protéger les enfants et de veiller à ce que leurs équipes, leurs activités et leurs programmes ne nuisent pas (volontairement ou involontairement) aux enfants. Toutes les préoccupations concernant la sécurité d’enfants doivent également être correctement consignées, signalées et faire l’objet d’un suivi.

Un club i-Protect est une organisation déterminée à instaurer un environnement protecteur pour les enfants et les jeunes. La réalisation du Programme i-Protect aidera les clubs de sport locaux à mettre en œuvre une stratégie globale de protection de l’enfance.

Tout club de sport local qui propose des activités aux enfants et aux jeunes et est membre d’un organisme global régional ou national dans son pays peut participer au Programme i-Protect et devenir un club i-Protect.

Néanmoins, il faut savoir que le fait de devenir un club i-Protect club ne garantit pas pour autant un environnement sportif à 100 % sûr pour les enfants et les jeunes. Des programmes inadéquatement conçus et une mauvaise gestion opérationnelle peuvent également exposer les enfants et les jeunes à des dangers en plus des risques associés aux rapports de force inégaux entre adultes et enfants, mais également entre enfants.

Devenir un club i-Protect permettra à votre organisation de se distinguer par les éléments suivants:

  1. Des normes élevées de protection des enfants participant aux activités du club
  2. Des normes élevées en matière d’égalité et d’inclusivité
  3. Des normes élevées en termes d’encadrement et de gestion

Le club de sport participant doit s’assurer qu’il répond aux critères requis, que ses membres ont suivi la formation en ligne proposée via la plateforme et qu’il a mis en place les documents et structures requis pour assurer la prévention en faveur des enfants dans le cadre ses activités.

Les 10 principes de la sécurité dans le sport

www.safesportinternational.com

Ces principes s’appliquent aux anciens, actuels et futurs athlètes de tous âges, capacités, milieux sociaux et identités.

  1. Le bien-être, la sécurité et les droits de tous les athlètes doivent être au centre des préoccupations de la gestion et de la réalisation des activités sportives.
  2. Toutes les organisations sportives doivent collaborer avec des partenaires compétents en vue de prévenir et de faire face aux violences à l’encontre des athlètes.
  3. Les organisations sportives doivent établir et diffuser des codes de déontologie et de conduite pertinents qui contribueront à parer à toutes violations des règles de sécurité dans le sport.
  4. Toutes les personnes présentes autour des athlètes, y compris les responsables, les assistants et les entraîneurs, directeurs et enseignants sportifs, doivent suivre une formation adaptée concernant les pratiques sûres pour pouvoir exercer leur fonction, notamment en ce qui concerne l’adoption de styles d’entraînement axés sur l’autonomisation.
  5. Toutes les personnes présentes autour des athlètes, y compris les responsables, les assistants et les entraîneurs, directeurs et enseignants sportifs, doivent faire l’objet de contrôles des antécédents et casiers judiciaires et fournir des preuves à cet égard aux personnes chargées du recrutement.
  6. Les athlètes doivent être instruits et informés concernant leurs droits à la protection et la marche à suivre pour signaler toute préoccupation concernant leur propre sécurité ou celle d’autrui.
  7. Les signalements faisant état de violences ou d’actes ou pratiques commis par quiconque dans le contexte sportif et qui compromettent la sécurité de l’athlète doivent être traités avec respect et faire l’objet d’une enquête et de mesures immédiates au niveau des autorités compétentes.
  8. Les personnes visées par des plaintes ou des allégations doivent avoir accès aux recours prévus dans le cadre de systèmes disciplinaires et de gestion des plaintes justes et transparents, avec des procédures claires de suspension, de sanction et de réinsertion.
  9. Des moyens technologiques et de communication adéquats doivent être utilisés pour compléter l’aide apportée aux athlètes ou à quiconque souhaitant effectuer un signalement de violation présumée des règles de sécurité dans le sport.
  10. Toutes les violations des règles de sécurité dans le sport doivent être consignées et traitées de manière systématique, et les données associées doivent être utilisées à des fins de recherche, d’évaluation et d’amélioration de pratiques sûres.

Les avantages des clubs participant au programme proposé via la plateforme i-Protect sont les suivants:

  1. Les clubs pourront identifier les points forts et les points faibles de leurs politiques et méthodologies en matière de bien-être et de protection de l’enfance afin de pouvoir les développer.
  2. Des ateliers et des sessions de formation en ligne basés sur la recherche en matière de protection des enfants et des jeunes seront proposés à toutes les parties prenantes constituant l’entourage des enfants : les enfants eux-mêmes, les familles, les entraîneurs et les directeurs sportifs.
  3. Les clubs auront accès à des prescriptions pour élaborer une stratégie complète de protection de l’enfance.
  4. Un club qui porte un intérêt aux questions de protection de l’enfance et s’y engage suscite davantage la confiance des parents qui cherchent à déterminer quel est le club le plus adéquat pour leurs enfants. Si le fait d’être un club i-Protectne suffit pas à garantir un environnement à 100 % sûrnous pensons que les risques peuvent être considérablement réduits.

Faites du bien-être des enfants dont vous avez la charge une priorité qui prime sur les résultats sportifs !

Participez au Programme i-Protect et devenez un club i-Protect.